FORZA HORIZON 4

Publié le par VORTEX

FORZA HORIZON 4

Depuis Septembre 2018, Microsoft Studio et Playground game nous proposent un Forza Horizon un peu plus… Comment dirais-je… Musclé ?

 

Avant-propos

 

Depuis le dernier E3, j’étais attirée par la manière dont cette Licence montrait qu’elle voulait prendre un nouveau tournant (avec un bon Drift au frein à main) en donnant plus de place à l’interaction environnementale, et c’est ce qui me plaisait bien (changement de saisons) mais pas seulement.

J’ai lu et entendu beaucoup de « Woua la claque graphique ! » ; tant et si bien que ces masochistes tendent l’autre joue histoire d’imprimer sur leur peau la marque ‘graphique’ de la main (invisible, bien sûr, c’est pour la métaphore) mais blessante du jeu (je dis blessante car j’ai vu du ‘je suis mort tellement c’est beau’…) ; Bref, excusez-moi, j’essaie de mettre en exergue, de manière sarcastique le fait qu’on dise souvent ‘c’est beau, magnifique, superbe, formidable, grandiose, splendide, merveilleux’, à toutes les sauces, façon diarrhée dithyrambique sans argumentation réellement détaillée derrière (I’m crying…). 

Cependant, cet avis n’est qu’humblement le mien car je suis de l’école universitaire qui chéri les notes de bas de pages, les références, les essais, les mémoires, les archives, les livres, au risque de m’entendre dire : « Quoi, je suis bizarre parce que je sais des trucs ? ».

 

Ici et maintenant, je ne m’attarderai surtout pas sur l’aspect graphique du jeu tellement j’étais attristée devant mon vieil écran plat 60cm tout de même full HD 1080p, qui ne sert à rien car il est branché à l’Xbox-One FAT qui aujourd’hui crache ses poumons quand on l’allume et se connecte correctement au Live 1 fois sur 3 (Novembre 2013, pour mémoire…). Je ne le cacherai pas, il y a beaucoup d’aliasing et on sait exactement quand mamie (la Xbox-One) recalcule le paysage à mesure qu’il défile (à fond les pixels) car oui, à 300km/h, mamie ne calcul plus rien ! Par contre, je vais essayer de vous décrire ce que ce jeu a dans les tripes.

 

Allez, on attaque :

 

3, 2, 1, GO !

 

Le choix du personnage est assez limité et il ne parle pas durant tout le jeu. On a 14 personnages toutes origines confondues comprenant 7 hommes et 7 femmes. Si vous vouliez vous appeler ‘saucisse’ eh bien c’est raté car le pseudo de votre personnage est imposé ; cependant, la liste offre une large gamme de choix : 269 au total. 

J'ai choisi ‘L’éclair’, en référence à Flash McQueen (du dessin animé ‘Cars’ : oui, oui).
J'ai choisi ‘L’éclair’, en référence à Flash McQueen (du dessin animé ‘Cars’ : oui, oui).

J'ai choisi ‘L’éclair’, en référence à Flash McQueen (du dessin animé ‘Cars’ : oui, oui).

La première course vous propose 3 véhicules (sur l’asphalte) :

La Ford Focus RS

L’Audi TT coupé

La Dodge Charger R/T

 

J’ai pris la Focus pensant, a priori, qu’elle offrait un bon rapport du point de vu Vitesse/Tenue de route (qui s’est avéré être un bon choix en fait). Vous pouvez aussi régler vos paramètres de difficulté : A titre personnel, je ne rembobine JAMAIS une course ; je n’y arrive pas, c’est contre-nature chez moi. Par conséquent, exit le rembobinage et + 25% de bonus CR ! (= Crédits remportés en courses).

Après, on enchaine des mission-courses un peu scénarisées, ce qui casse une éventuelle monotonie. Puis, changement de terrain (la bouillasse) : Vous aurez le choix entre :

Une Ford Escort RS Cosworth

Une Subaru Impreza WRX STI

Une Lancia 037 STRADALE

J’ai pris la Subaru dont la réputation n’est plus à faire sur gadoue. Je regrette de ne pas pouvoir tester les voitures en amont, avant les courses, sur des tranches de parcours (ce qu’on peut fait dans un ‘The Crew’) car l’enjeu est tout de même de rafler la 1ère place.

Avec Deadpool et Predator (= Stickers de la communauté à DL via le jeu gratuitement)

Avec Deadpool et Predator (= Stickers de la communauté à DL via le jeu gratuitement)

Concernant les terrains, on a plus tard les courses mixtes qui sont un subtil mélange entre le bitume et la terre, puis, les courses de rue, qui m’ont définitivement séduite parce que le tracé n’est pas bloqué à la circulation. Elle offre ce petit challenge en plus qui est celui d’esquiver les voitures qui circulent en mode touriste (via l’IA) ou d’échanger un peu de peinture avec ; en condensé, évitez-les, tout en grapillant la place aux autres (en Solo-coop ou JcJ).

 

C’est LA MAP, C’est LA MAP, C’est LA MAP, C’est LA MAP,

C’est LA MAP…

 

Pour le tourisme, sachez que la plus haute montagne de Grande-Bretagne s’appelle ‘Ben Nevis’ et culmine à 1343m d’altitude dans les Highlands écossais, au Nord-ouest d'Edinburgh. Sur notre carte, à l’ouest d’Edinburgh on a quelques sommets mais pas d’altitude réellement élevée (pas de Ben Nevis…). En comparant la map du jeu et la carte réelle, on voit qu'il y a eu quelques coupes aussi. Du reste, quelques lacs jonchent la map entrecoupé de forêts et de champs qui vienne pimenter votre parcours si tant est que vous sortiez de votre itinéraire GPS. 

A gauche, le jeu / A droite, Bing MapA gauche, le jeu / A droite, Bing Map

A gauche, le jeu / A droite, Bing Map

J’ai trouvé cette map pas très grande mais elle offre une topographie plaisante. La grande force du jeu se trouve dans les changements de saisons. Autant vous pouvez traverser tout le territoire de FH4 en moins de 5 minutes (d’Est en Ouest ou du Nord au Sud) et vous ferez vite le tour ; autant les changements de saisons offrent un véritable renouveau quant à votre façon de conduire ou même, quant à la façon dont vous allez apprécier l’environnement et l’interaction voiture/nature.

FORZA HORIZON 4
FORZA HORIZON 4
FORZA HORIZON 4
FORZA HORIZON 4

Les haies se plient sous votre passage, les murets se cassent (et se comportent comme des ballons de basket quand ils restent sur votre parechoc), les arbres tombent (pas tous hein ; certains vous disent non, tu ne passeras pas…), la neige fait un agréable bruit lorsqu’elle tombe en flocons sur votre voiture, l’eau ruisselle sous vos roues sur les passages à guet, les gouttelettes virevoltent vivement sur votre pare-brise lorsqu’il pleut ; la gadoue crade votre voiture, le sable également (si vous allez sur la côte), la neige laisse des traces mais pas seulement, vos peux aussi en laissent sur le macadam. Les feuilles des arbres prennent des couleurs dorées, rousses, rouge et nuancent fièrement avec la lumière du jour en automne ; l’hiver, vous verrez aussi que la nuit, on y voit clair grâce à l’épais manteau de neige laissé au sol qui scintille au clair de lune. Vous croiserez également des reines, des moutons, des poules, des lapins, des gens aussi, ce qui donne une atmosphère plus vivante au cadre. Levez le nez et un arc-en-ciel apparaît par temps de pluie. Le comportement de votre voiture aussi changera (légèrement) sur route pluvieuse ou enneigée (plus de glisse et d’embardées pendant les courses, notamment mais rien de bien méchant).

FORZA HORIZON 4
FORZA HORIZON 4
FORZA HORIZON 4
FORZA HORIZON 4

Pour finir, EXIT le fait de faire ses preuves avec la surenchère du réalisme du pilotage de voitures exceptionnelles ! Maintenant qu’on a fait nos preuves avec les modèles proposés, on fait place à l’environnement et on essaie de repenser le gameplay en fonction de ça !

Voilà ce qui m’a fait frissonner dans Forza Horizon 4 !

 

WAIT ! J’ai LES COURSES à faire…

 

Après votre première course d’automne, la carte devient plus fournie (c’est pas que je m’ennuyais mais bon…) Entre les courses de rue, de route, les mixtes, les cross-countries, le moto-cross, les championnats saisonniers, les missions scénarisées (type ‘Laracer’ / ‘société de location vitesse absolue’ / ‘Cascadeur’) ou les rendez-vous multijoueur (infecté, roi ou capture de drapeau / ForzaThon Live), vous ne saurez plus où donner de la tête ! (Sans compter les ‘à côtés’ du type destruction de panneaux ou trésors de granges).

Forza Horizon 4 fourmille d’activités (et de surprenantes missions de courses) mais ce qui me plaît le plus, ce sont les courses en JcJ. Lorsque vous lancez une épreuve, le jeu vous propose de la faire en :

 

Solo : Vous êtes seul face à l’IA qui pilote des véhicules de puissance équivalente au votre (Drivatars) et qui porte les GamerTags des personnes qui sont dans votre liste d’amis (histoire pimenter la course…).

Coop : Vous êtes avec vos amis face à l’IA et ses Drivatars.

JcJ : Vous êtes seul ou avec vos amis (dans un ‘convoi’) contre d'autres joueurs qui ont décidé de lancer le Matchmaking en même temps que vous ! On remarquera que bien souvent, la session expire, faute de pilote ; le bon côté, c’est que vous pouvez lancer ça avec vos amis, vous allez voir que les ¾ du temps, vous vous retrouverez avec eux sans ‘personne ajouté’ du matchmaking aléatoire.

Vs : Un versus ; cette session vous choisit un ‘Rival’ à battre sur un chronomètre et une bagnole particulière. A la fin du parcours, le jeu vous propose automatiquement d’autres rivaux, ce qui vous permet d’enchainer les courses.

 

(Chose intéressante : vous pouvez emprunter la caisse de votre coéquipier histoire que le match soit équitable / chose embêtante : seul l’hôte du convoi peut placer un point de repère sur la map)

 

FORZA HORIZON 4
FORZA HORIZON 4

Le JcJ m’a plus attirée parce que là où l’IA fera très peu d'embardée, de sortie de route, validera tous les points de contrôle, ou, s’il y a lieu, se remettra instantanément correctement sur la route et réduira les fausses manœuvres, le JcJ permettra d’avoir des sensations de pilotage qui ouvrent le droit à l’erreur d'autrui et au rattrapage des siennes propres. Ajouté à cela, vous pouvez vous retrouvez à faire une course contre une caisse qui a de meilleures stats que la vôtre mais qu’à cela ne tienne, à virage bien négocié, récompense assurée !

Et oui, même contre des voitures plus puissantes...
Et oui, même contre des voitures plus puissantes...
Et oui, même contre des voitures plus puissantes...

Et oui, même contre des voitures plus puissantes...

A l’évidence, tout cela ne serait rien sans une excellentissime présence musicale orchestrée par les ‘Radios Horizon’ nous proposant un choix varié de sons : de la Pop moderne, du rock qui crachouille, des sonorités retro, de l’électro, du Hip-Hop, du Dub etc. C’est là que manifestement j’entame une histoire d’amour avec Forza car sans un son approprié dans les oreilles, la conduite n’est pas la même ! Forza, saches que ta playlist est à mon ouïe ce que mes décalcos sont à mes voitures…

 

Revenons à nos Brebis : Globalement, pas de soucis au niveau des tracés qui sont variés ; virages à 90° ou en tête d’épingle, des courbes faciles, des zigzags espacés ou non, ça monte, ça descend (rapidement ou pas) ; je n’y reviendrai pas mais la présence de la neige ou de la pluie vient agrémenter le chalenge. On prend énormément de plaisir à faire les courses en mode ‘je fonce’ mais aussi à faire de belle trajectoires pour ses virages 'à la corde', à prendre ses lacets de manière propre histoire de gagner des points d’influence et des soussous ! A la fin du parcours, c’est le LOTO et là, je pense que beaucoup d’entres nous on bien rigolés (ou pas) à la vue du loot !

A GAUCHE : Yippee Kai Yay M*F*! A DROITE : Oh Crap...A GAUCHE : Yippee Kai Yay M*F*! A DROITE : Oh Crap...

A GAUCHE : Yippee Kai Yay M*F*! A DROITE : Oh Crap...

Et ça sera quoi AU MENU pour vous ma p’tite dame ?

 

Une fois qu’on gagne sa course, on peut toujours revenir à sa maison (sorte de HUB, avec le festival) où l’on pourra customiser à souhait sa caisse et son perso. Vous allez voir qu’on repasse souvent par l’interface pour accéder en voyage rapide au festival gratuitement (oui, sinon les voyages rapides sont payants et il faut dégommer les panneaux avec un petit éclair dessus pour obtenir une ristourne). Cette interface n’est pas toujours très pratique au niveau des sous-menus car les accès ne sont ni rapides, ni très clairs… 

Le mélange icones/images avec des tuiles grandes, moyennes et petites rend la chose globalement moins ordonnée et du coup, moins lisible.

Nota : Changer son pseudo se trouve dans le menu des paramètres
Nota : Changer son pseudo se trouve dans le menu des paramètres
Nota : Changer son pseudo se trouve dans le menu des paramètres

Nota : Changer son pseudo se trouve dans le menu des paramètres

Customisation de la caisse : Il faut aller dans l’interface au menu Garage, sous-menu ‘créations et peintures’ puis valider ; ensuite un nouveau menu apparaît et pour ce qui nous intéresse, on ira plutôt sur la droite des tuiles dans ‘peinture voiture’ (tout ce qui concerne l’aspect général du véhicule) ou dans ‘appliquer les vinyles et les décalcos’ : Là, c’est vraiment de la déco personnalisée où l’on peut se lâcher sur les lignes, les sigles, les formes animales ou végétales, voire même faire de l'auto-promo.

A noter que vous ne pouvez pas copier/coller ce que vous faites côté droit de la voiture sur le côté gauche sans avoir un effet miroir qui pourri votre symétrie. Le mieux est encore de faire ‘X’, puis ‘Y’ (vous coupez la création mais ne l’enlevez pas ; ‘Y’ la réinsère) ; changez de côté, appuyez sur ‘Y’ et faites pivoter votre truc comme bon vous semble. 

FORZA HORIZON 4
FORZA HORIZON 4
FORZA HORIZON 4
FORZA HORIZON 4
FORZA HORIZON 4
FORZA HORIZON 4
FORZA HORIZON 4
FORZA HORIZON 4

 

MOI, j’ai un garage et DES BAGNO-LEU ; Elles sont jolies, les mignonettes : Je vais, je vais, vous les présenter !

 

Vous pouvez acheter vos joujoux, vos bijoux, vos chouchous, au festival Horizon, dans le menu ‘Salon Auto’ ; sous menu ‘afficher tout’ (oui, c’est pas très heueuueue… beh nan hein…).

Et là, BAM ! 90 constructeurs vous attendent ! Parmi eux se cachent des engins assez surprenants que je ne dévoilerais pas (c’est mieux quand on a la surprise). En tout cas, il y a du choix !

J’avais le nez chez Lamborghini… Tout le temps en fait… Je me suis mise en tête de récolter 4 500 000 CR afin d’acheter la Lamborghini Veneno ; croyez-moi, vous en faites des courses pour atteindre ce montant ! J’ai même mis des voitures aux enchères.

FORZA HORIZON 4
FORZA HORIZON 4

J’en ai vendu, mais sachez qu’il faut vraiment que ça intéresse les joueurs ! Je les ai personnalisés histoire d’attirer l’œil et hop, à la vente. Vous définissez un prix de départ et un prix de ‘vente directe’ (si jamais la personne veut l’acheter immédiatement, sans recourir à l’enchère). Par contre (et ça, ça m’a un peu ennuyée) une commission est retirée de votre bénéfice à la vente. Exemple :

J’ai vendu une Chevrolet Camaro à 56 000 CR et touché 55 075 CR ; soit 1,65% de com’, grosso modo (parce qu’on est à 924 CR de différence au lieu de 925 ; je ne sais pas s’ils ont arrondi au-dessus…).

 

Si jamais votre voiture n’est pas vendue aux enchères, il y a une option qui s’appelle ‘Faire une réclamation’ : En fait, elle permet juste de récupérer votre voiture. Juste pour info : Faire une réclamation, dans le dictionnaire, ça veut dire ‘protester’ (une erreur de traduction ?)

FORZA HORIZON 4

Une fois la voiture achetée et relookée, vous pouvez lui appliquer des réglages. Certains sont prédéfinis et permettent de passer de S1 à S2 et d’autres sont fait par les joueurs (attention, ces réglages ont un coût en CR). Ceux-là sont particulier en cela qu’ils vont pousser la vitesse de la voiture mais cela peut être au détriment de la tenue de route. Bien souvent c’est tout de même hyper bien fait, cela vous permet de booster un peu votre voiture pour certaines courses. A vous de voir !

 

LES À CÔTES…

 

Ce que j’appel les ‘à côté’ ce sont les ‘mission scénarisées course’. Il en existe plusieurs et cela va de la bloggeuse (à la voix absolument insupportable) qui revit ses rêves de bagnole de jeux-vidéo à travers votre pilotage, au réalisateur qui a besoin de votre skill pour faire des cascades de film en passant par les courses ‘événement’ où vous vous retrouvez face à un Hovercraft ou même un train. Tout cela est très fun est vient casser le rythme entêtant des courses.

FORZA HORIZON 4
FORZA HORIZON 4

Si vous voulez vous perdre dans la nature tout en y gagnant quelque chose, rien ne vous empêche d’aller chasser la grange ; à l’intérieur, une épave n’attend plus qu’à être restaurée ! Pour se faire, vous pouvez vous aider du drone qui marquera la grange sur la map une fois découverte (vous le débloquez en obtenant votre première maison). Ceci dit, le drone n’en est pas vraiment un car il ne vous permet pas d’aller très haut ; il reste scotché au sol et s’apparente plus à curiosity sur Mars qu’autre chose… Bien sûr, je force un peu le trait… Néanmoins, il couvre une bonne zone au sol.

Blague à part, il y a aussi cette histoire de panneaux… Bon jeu à vous !

 

Nan, même pas trop haut...
Nan, même pas trop haut...

Nan, même pas trop haut...

VROUM VROUM, TUT TUT !!!! THE END

 

En bout de course, malgré quelques petits défauts de-ci, de-là, ce titre offre des sensations de pilotage intactes. Tout cela en interaction avec un cadre naturel assez réaliste au climat changeant, doublé d’un excellent multijoueur et supporté par une bande son terrible : FORZA HORIZON 4 m’a projeté ardemment dans une forte impression de vitesse que je n’avait plus eu depuis très, très, très longtemps...

 

 

UN IMMENSE ‘RÉUSSI’ pour le quatrième horizon

 

Parce que la vitesse, la vitesse, la vitesse !

 

Parce que les bagnoles, les bagnoles, les bagnoles !!

 

Parce que « c’est beau, magnifique, superbe, formidable, grandiose, splendide, merveilleux », bref, une bonne diarrhée dithyrambique mais maintenant je sais pourquoi !!!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

...

 

 

 

 

 

 

 

 

Et pour ceux qui sont allés jusqu'au bout, oui, je l’ai quand même publié : Une petite vidéo qui sera, je l’espère alléchante… Oui mais non, vous allez me dire, « Avec ta FAT Mamie tu ne vas pas aller bien loin ! » ; A ceux-là, je leur réponds : « Je m’en fiche, j’ai un mot d’excuse » :

;p            (nota bene : GCP = Graphic Command Processor / CPU = Central Processing Unit)

;p (nota bene : GCP = Graphic Command Processor / CPU = Central Processing Unit)

Publié dans jeux vidéo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article