MAD MAX

Publié le par VORTEX

MAD MAX

J’avoue que celui-là, je l’attendais avant même d’avoir vu le film (oui, précommande, tout ça…). A la réception, direct, la galette dans le lecteur ! Mad Max est un jeu solo, en open-world, à la troisième personne, développé par Avalanche Studios.

L’ambiance est quasi la même que dans ‘Fury road’. Le désert à perte de vue et un zef qui ne vous quitte jamais ; mais pas ennuyeux parce qu’il y a toujours un endroit où s’arrêter, quelque chose à faire, à démolir, à liquider ou même écrabouiller, si bien qu’on savoure les moments où l’on ne fait que contempler le paysage.

MAD MAXMAD MAX

Dès le début on est plongé dans l’histoire (attention, ce n'est pas celle de 'Fury Road') ; grosso modo il y a un big méchant qui en veut à Max parce qu’il lui a refait le portrait à coup de tronçonneuse … Bref, on se doute bien que tôt ou tard, on rencontrerait ce gars là à nouveau. On se fait récupérer la tête en vrac par un genre de Gollum du volant (Chumbucket) qui veut nous aider à retrouver notre légendaire voiture : 'Eh mec elle est où ma caisse' ????

MAD MAX
MAD MAX

Chum a peur de Max et pour éviter de se faire liquider, il l’aide dans ses péripéties et au passage, répare sa voiture quand elle est endommagée par des petits heu… comment dire… des petits pépins de carrosserie ? C’est comme ça qu’on dit quand il sort sur le capot avant de la bagnole avec un extincteur ?? Bref, c’est notre sidekick et il a de bonnes raisons de l’être car maître en matière de mécanique voiturale (yep !). On monte doucettement crescendo car plus on s’améliore et plus le jeu devient jubilatoire lors des combat corps à corps. Il n’a qu’une arme, un Shotgun, mais à titre personnel je l’ai peu utilisé car le combat rapproché a un punch fracassant !

MAD MAX

Le combo PARRADE+CONTRE+RIPOSTE (technique de combat similaire à la série des ‘Batman Arkham’) fonctionne assez bien à ceci près que la synchronisation entre contre et riposte n’est pas toujours en rendez-vous. Il y a un laps de temps entre l’action demandée et la riposte qui fait que si un autre ennemi engage une attaque pendant ce temps, qu’on appuie sur Y pour contrer ou qu’on ne fasse rien, on se prend le coup… Ça demande un certain sens du rythme mais ce n’est pas excessivement gênant quand on a pigé le truc. Autre remarque : Mettre le tire automatique du Shotgun sur la commande B, ce n’est pas toujours très judicieux surtout quand on a l’habitude d’annuler une action avec celle-ci (PAN !!! Une balle en moins…) Ceci étant, l’inversion martiale, ÇA CLAQUE !!!!! Voilà pour le premier tiers du jeu… après c’est… c’est… c’est un peu long…

MAD MAXMAD MAX

Deuxième tiers du jeu : l’histoire n’avance plus, je n’ai pas le niveau pour aller plus loin… dommage. Nous sommes dans la phase ‘farming’ : Les gars, pourriez-vous s’il vous plaît employer votre imagination à autre chose qu’à planquer des trucs casse-pieds à trouver (non, je n’ai pas dit casse-burnes…)??? Déjà qu’on est obligé de faire exactement la même chose, plusieurs fois, pour réduire les taux de menaces sur les territoires :

Du déminage : Obligé de prendre la voiture avec le chien pour sniffer les mines (petit clin d'œil sympa au second Mad Max dans lequel Mel Gibson avait un Bouvier Australien) ; du coup, pas de harpon, pas de défenses, bref, une voiture pas adaptée… A faire plusieurs fois sur plusieurs territoires de la map.

De la fouille de décharges : Tuer les bandits et récupérer toutes les ferrailles. A faire plusieurs fois sur plusieurs territoires de la map.

Des camps de bandits à démanteler, des caïds à supprimer et des raffineries à exploser, sur le même modèle : J’explose la porte (non, je ne prends pas la peine de sonner…), j’achève les bandits, je prends les ferrailles, je trouve les emblèmes et je dessoude le caïd. Bien entendu : A faire plusieurs fois sur plusieurs territoires de la map. On dirait une ordonnance de médecin…

MAD MAXMAD MAX

Les emblèmes à dénicher sont parfois dans des endroits pas évidents ou pas très accessible…

S’ajoute à cela une interaction avec les objets semblable à celle du Witcher : si tu n’es pas bien en face, ça ne marche pas !

S’ajoute à cela des barrages ou des portes qui ne veulent pas céder en marche arrière : J’arrive devant la porte, je la harponne, la corde s’agrippe, j’enclenche une marche arrière et rien… Par contre, je fais demi-tour, toujours corde solidement arrimée à la porte, je claque un démarrage marche avant et là elle cède !!! (La porte, pas la corde !)

Mis à part ça il y a une excellente gestion des cycles de jour/nuit et de la météo parfois un tantinet capricieuse ! Sur les tempêtes de sable, franchement ça gère !!! Il y a un vent à défriser les chauves, un orage de fou, bref, c’est ARMAGEDDON ! Bon point aussi pour la montée en ballon et le checking aux jumelles qui découvrent la Map et ses zones dangereuses ; Très bonne idée ! Après les ballons deviennent des points de déplacement rapide sur le territoire car même si on aime exploser des nuisibles et s’attaquer aux convois, on aime bien gagner un peu de temps quand même…

MAD MAX
MAD MAX

Elément de gain de temps supplémentaire (car on n’y pense pas nécessairement) : Par rapport aux structures à monter dans les forteresses, tous les éléments manquants sont indiqués sur la carte si bien qu’on a juste à appuyer sur A quand on est devant la structure en transparence (car pas encore construite) et cela nous ouvre la map avec l’endroit où se trouve l’élément nous permettant de fabriquer un projet, par exemple, pour récolter de l’eau, faire une armurerie ou stocker de l’essence.

MAD MAX

Au sujet de l’essence : on n’en a quasiment pas besoin, la voiture ne consomme rien ; c’est bizarre d’avoir mis une gestion de l’essence de la voiture quand il n’y a pas besoin de la gérer. A l’inverse, il faut le nourrir le Max ! ! Excellent le coup du je mange du rat, du lézard (cru, naturellement) et des boites de conserve pour chien ! On est bien dans l’esprit marche ou crève.

Mais bon… No pain, No Game !!

MAD MAXMAD MAX

Dernier tiers du jeu : L’histoire redémarre sur les chapeaux de roues !! Une fois qu’on a bien farmé et diésé ses capacités, on reprend la trame de l’histoire et on s’attarde beaucoup plus sur la psychologie de Max : on marche alors sur le fil fragile de sa rédemption.

Se rachète-t-il un semblant d’humanité ou reste-t-il seule avec sa Magnum Opus ? (qui n’a plus rien d’une simple voiture après sa heavy customization)

MAD MAX
MAD MAX

Pour le savoir, faites-y un tour !!

 

 

Un EXCELLENT pour MAD MAX

 

Parce qu'il respecte bien la psychologie du personnage,

 

Parce qu'on se sent 'MASTER OF THE ROAD',

 

Parce qu'on est dans 'FURY ROAD'

 

 

 

Publié dans jeux vidéo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Sara 02/09/2016 13:41

Coucou,
Je dois avouer que j'ai eu aussi envie de revisionner les films après avoir decouvert le jeu. Mais, je n'ai pas eu le temps de le faire. :( En tout cas, je ne regrette pas d'avoir connu ce titre.

Sara 01/09/2016 14:58

Salut,
En tant que fan du film Mad Max, ce fut un énorme privilège pour moi de découvrir le jeu sur Xbox One. On a eu droit à un univers apocalyptique et c’était une aventure intéressante.

Vortex 02/09/2016 09:11

Et il y a tellement de références aux filmes ! Je m'en suis rendue compte en Re-regardant tous les Mad Max juste après avoir fini le jeu :)