BORDERLANDS THE PRE-SEQUEL

Publié le par VORTEX

BORDERLANDS THE PRE-SEQUEL

Et de TROIS !!! Mon troisième petit Borderlands adoré ! Alors qu’est-ce qu’ils nous ont concocté ??? Ils l’ont amené comme un Flash-back (pas mal la mise en abîme) : Mon perso (j’ai choisi la gladiatrice) s’est fait ligoter par ses camarades de ‘classes’ (les autres chasseurs d’arche) et elle leur raconte son histoire (qui se situe entre les deux Borderlands) afin de leur expliquer "pourquoi 'elle' en est arrivé là".

 

BORDERLANDS THE PRE-SEQUEL

On assiste au revirement de Jack du côté obscure de lui-même…

Allez, hop ! On embarque pour la lune de Pandore avec Jack !! (Point encore ‘Le Beau’) ; Mais c’est qu’il est dans la mouise et qu’il a besoin d’une escorte !! Il se fait sérieusement chahuter par Madame la Colonel Zarpedon

 

BORDERLANDS THE PRE-SEQUEL
BORDERLANDS THE PRE-SEQUEL

Autant le premier Borderlands et le second mettaient un certain temps avant d’entrer dans le vif de la castagne, autant, cette fois, je n’ai pas été déçue du voyage. Dès le début on a du gros poisson à cogner ! Très appréciable ! Concernant les nouveautés, on doit gérer l’apesanteur mais aussi son oxygène. Fini le désert, fini la glace, c'est dans l'espace que tout se passe !

Bon, on ne va pas se le cacher non plus, le saut sans pesanteur, ça fait suer !!

Premier effet : Si on a le malheur de rencontrer un tout petit obstacle du type petit rebord, petit rocher ou tuyau ou autres, on est OBLIGÉ de faire un bond de 10 mètres… et ça c’est bof…

Deuxième effet : lorsqu’un ennemi explose, le loot s’éparpille tel un grand feu d’artifice et retombe lentement comme la pluie sur le sol mais LOIN !! LOIN !!! (screugneugneu gnarf, gnarf, ghnarf !! Bad, bad, bad !!!)

 

BORDERLANDS THE PRE-SEQUELBORDERLANDS THE PRE-SEQUEL

Le côté plaisant c’est que ça renouvelle pas mal le gameplay. Pour l’oxygène, ce n’est pas sorcier, on trouve des points de ressource d’O2 un peu partout sur la Map et l’équipement évolue si bien qu’in fine, on n’a plus trop besoin d’y faire attention.

De temps à autre, une mission peut s’avérer être vraiment très lourdingue…

*léger spoil* A un moment du scénario, Jack nous demande d’aller sauver des scientifiques afin de bosser pour lui. Je me retrouve au milieu d’un vivarium géant de Torks : Bestioles moitié araignée à carapace, moitié sauterelle avec un soupçon d’ADN d’Alien. Il a fallu se frayer (je ne saurais dire si le mot est juste) un chemin au milieu de la colonie de bestioles attaquant de toutes parts :

Et Bime ! Je te saute dessus,

Et Bime ! Je te pilonne ton bouclier,

Et Bime ! Je deviens invisible (Nananère, tu ne peux plus me viser)

Et Bime ! Je t’achève en 2/2 et t’as rien vu ! C’était ABUSÉ !! Un seul remède : Le lance-roquettes.

 

BORDERLANDS THE PRE-SEQUEL

De même dans la mission « campagne de recrutement » : Il faut placarder des affiches et en brûler d’autres en moins de 4mn ; celle-là elle ne s’est pas faite dans la facilité ! J’ai dû apprendre mon itinéraire par cœur

Et de temps à autres, on tombe sur des petites perles du genre une porte inter-dimensionnelle toute violette à motifs extra-terrestres !!! C’est excellent, vraiment, belle trouvaille bien barrée comme il faut !!! On arrive dans plusieurs endroits complètement insolites notamment dans un conteneur avec des portraits de Marcus IV et Marcus II collés aux parois (« Achètes un flingue bon sang ! »). Ça c’est de la bonne pause !

BORDERLANDS THE PRE-SEQUEL
BORDERLANDS THE PRE-SEQUEL
BORDERLANDS THE PRE-SEQUEL

J’ai aussi eu un petit faible pour la mission « L’amour à la rude » où l’on doit porter des fleurs aux prétendants de Nina (infirmière en chef de son état sur Concordia, la ‘ville capitale’) et tester leur aptitude à rester en vie. Mention spéciale dans cette mission pour cette phrase absolument magnifique : « La plus belle preuve d’amour c’est quand même la tentative de meurtre ! » (c’est bien évidement du 50ème degré).

 

BORDERLANDS THE PRE-SEQUEL
BORDERLANDS THE PRE-SEQUEL
BORDERLANDS THE PRE-SEQUEL

Dans le même genre de phrases, 'signées Borderlands', aux bornes d’achat MARCUS, nous avons :

« Meurs pas, les morts n’achètent rien ! » ou bien, plus pragmatique :

« Votre argent ne vaut rien si vous ne le dépensez pas ! »

Notre chemin est parsemé de petites notes sympathiques du style : "Your mum", "Pis off Zarpedon" ou "Scream in silence" et puis, au hasard d'un saut on tombe sur une arme de légende : Excalibâtard (Bien entendu, tout en finnesse…)

 

BORDERLANDS THE PRE-SEQUEL
BORDERLANDS THE PRE-SEQUEL
BORDERLANDS THE PRE-SEQUEL
BORDERLANDS THE PRE-SEQUEL

Dans les petites nouveautés, on nous a ajouté une broyeuse. Très intéressant : On place trois armes, plus ou moins au hasard, on appuie sur le bouton et Bime ! On a une nouvelle arme en loot aléatoire. Ce n’est pas idiot mais ça le devient quand une quête secondaire requiert la récupération de 50 armes ! (Et pas n’importe lesquelles, des armes basics qui ne tombent pas tout le temps).

Une excellente chose : Le snipe qui gèle les ennemis : Ça surgèle l'ennemi dans un bloc de glace, il prend des dégâts pendant qu'il est figé et il ne reste plus qu'à l'exploser ! !! FORMIDABLE outil de dézingage ! !! Mon préféré !!!!!

 

BORDERLANDS THE PRE-SEQUEL

Voilà, dans Borderlands, chaque problème a sa solution et se règle, dans… la douleur…

 

 

Un EXCELLENT (encore et toujours) pour BORDERLANDS THE PRE SEQUEL

 

Parce que c’est toujours, toujours, toujours aussi barré !

 

Parce que ce jeu me fait rire !

 

Parce que Toi pas mourir, Nina réparer Toi !

 

Publié dans jeux vidéo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article